la Sandre, la Crimée. Le repos dans la Sandre  
HOME • LES RAPPELS КЛрЂРК+- •  LA RECHERCHE RU EN BY ES FR UA DE    
le repos dans la SANDRE
  • les Saisons et le public
  • le Transport, le logement, l'alimentation
  • la Nature et les réserves naturelles
  • de l'histoire de la Sandre
  • la Sandre
  • le bourg le Nouveau Monde
  • Gai, Maritime,
  • Kopsel' et le cap de Meganom
  • la Vallée Solaire
  • les Plages et les parcs. Naturizm
  • la Sécurité et l'hygiène
  • les Distractions
  • l'Industrie vinicole, vinolechenie
  • le Prince de L. S de Golitsyn
  • le Raisin, le vin et la santé.
  • les attributs De vin
  • l'Exportation de la vin et le raisin
  • le Calendrier des fêtes
  • le tourisme De piéton. Les rochers
  • Dajving et le sport nautique
  • le tourisme De cheval, la bicyclette
  • les jeux De rôle, pejntbol
  • le Lien, la communication
  • les services Bancaires, l'argent
  • les Conseils aux autotouristes
  • la Carte de la Sandre
  •  
    cela inteesno


  •  
    les sanatoriums de la SANDRE
  • le Sanatorium ' le Vol '
  • le Sanatorium ' le Faucon '
  • le Sanatorium MO de l'Ukraine
  • le Sanatorium des Forces aériennes
  • le Pensionnat ' le Diamant '
  • le Pensionnat ' Stellaire '
  • ' De Lvov '
  • le Pensionnat ' le Nouveau Monde '
  • le Pensionnat ' le Zénith '
  • la Base du repos ' le Lever '
  • la Base du repos ' Ikar '
  • la Base du repos ' le Nouveau Monde '
  • DOL ' l'Olympien '
  • la Chambre d'enfant b/o ' Courageux '
  •  
    cela inteesno








  •  
    la carte
    ru - by - es - en - ua - de - fr
     
    $, €, RUR, le temps dans la Sandre


     

    о_Судаке. Cher, est sale, est pauvre

    il est cher, est sale, pauvrement. Au peuple l'obscurité, les voitures aussi.

    Qui arrivait sur Slaviansk le marché à Vitebsk peut ne pas aller à la Sandre - la même cohue de marché seulement avec sale par mer et la plage. Les prix immense, la qualité odieux. Tout mentent suis pratiquement des vendeurs, les garçons de restaurant, les opérateurs touristiques (qui est mieux interroger celui-là déjà allait sur l'excursion).

    L'alimentation : dans le café la Fraîcheur ou 4 Amigos la nourriture normale pour l'argent raisonnable, mais faut le plus choisir avec le plateau, par contre est absent endormi, lent, parfois les garçons de restaurant sales qui selon le plancher de l'heure portent à toi la commande, et en outre selon t'exténuent plusieurs fois par le remplacement du menu. La cuisine otvratnaja dans le Gourmand, Shantane et Eve, par contre est là uveselitel'enye les programmes. La cuisine excellente à Shinke, mais il est cher et on s'ennuie.

    Le logement : ont loué la pièce sur Turquoise pour 35 u.e. Sur 3, l'euro, les nouveaux meubles, la toilette, la douche, le réfrigérateur, la petite cour gentille, côte à côte l'agence touristique, le magasin, le marché et en rougeoyant. Mais la nuit dormir avec la fenêtre ouverte il est impossible de dormir - les voitures et les foules ivres. Vers posradnikam il vaut mieux ne pas s'adresser mais chercher le plus - sortira meilleur marché absolument!!!

    La mer et les plages : la mer plus ou moins, mais les bateaux à moteur diesel faisant la navette constamment, le canot, les canots à moteur les motocyclettes d'eau zasirajut et la mer sur l'air! Sur la plage non protoknut'sja, le peuple steletsja n'importe où (ne se gênant pas du tout peuvent mettre la couverture ayant occupé la moitié de tien et ensuite discuter l'écume à la bouche) a plu beaucoup la plage au centre pour 15 griven de la couchette pour tout un jour! Le gardien ne lance personne plus de places mises! Sur autre pofik, pourvu que l'argent donne. Mais comme on voulait tuer d'un coup de fusil qui le fil des mercantis faisant la navette et hurlant!

    Les excursions : il y a à chaque pas des opérateurs touristiques qui proposent tout et tout, seulement de plus la moitié des détails passent sous silence. On aima sur les dégustations à N.svete et l'usine Sudaksky, le delphinarium le Châtiment Dagsky il est normal aussi. Sont allés odieusement au couvent Toplevsky et sur le lac de montagnes (sale kar'er). Une telle impression que les agences vashche ne coordonnent pas le voyage - la foule selon la foule grimpent, personne de rien ne voit et n'est pas audible, mais sur le lac de montagnes vashche la complète...! Là vers les chutes d'eau (rappelant plus d'écoulement de l'eau des cuvettes opprimées) selon le sentier étroit mais par endroits simplement selon les pierres avancent quelques groupes et en outre dans de différentes directions!!! Avec les enfants et les retraités, avec les dames sous 150 kg. Par qui et par le chemin normal il est difficile de marcher et avec qui tout à fait vraiment il est impossible tranquillement de passer sans voir sur uzen'koj au sentier. Mais est encore mouillé il fait du verglas. obchim seulement aux amateurs aigu ochucheny et sans enfants!!! Même fignja et sur Dzhur-Dzhur vanté, là vashche le chemin argileux qui après la pluie glissant et sale. Marchaient à la forteresse, ont rendu selon 5 gr de l'adulte et 3 gr pour l'enfant, selon l'arrivée (de l'autobus non les lointains, et en outre ont dit seulement quand prokompasirovali les billets) il se trouva que l'entrée à la forteresse nuna autant payer! Les monstres!

    Le vin : seul que plut et que tout vendent, même sur le marché il y avait une impression que les fruits et les légumes sur le comptoir pour donner le change, mais voici le vin et est cela que les vendeurs vendent en fait. Mais des mains je ne conseille pas de prendre, qui prenait tous ne sont pas contents. Même dans le magasin de la contrefaçon. Mieux à l'usine à la dégustation. A plu beaucoup la Muscade blanc de la pierre rouge!!! Eh bien, et Bastardo aussi de rien.

    akvapark : ne sont pas allés, ont regardé le tour des gens près du monticule le tour plus grand rappelant au mausolée (essno à l'union), sur le même tour pour "ёрэърьш" pour ce monticule s'est détaché tout désir.

    On peut écrire beaucoup, mais il n'y a pas de temps, je veux faire le bilan bref - la Sandre non pour le repos familial, plus de jeunesse, et en outre cher et pas trop qualitatif.

    Oui, a oublié tout à fait - dans bourg de Kurotnoe (par le chemin au delphinarium) étant sorti du bateau à moteur diesel trouvait longtemps l'urne pour jeter les ordures, quand a vu un peu est resté stupéfait, sur elle se pavanait l'inscription "-№ъшэѕ=і les ordures - 10ъюя." devinez où j'ai jeté les ordures ? N'ont pas deviné, à l'urne mais dans la toilette payante qui s'est trouvé chemin faisant gdeto le km ch/z 1,5.


    l'Auteur : Tol-ik, N
    Est installé : 9 12 2005
    Est examiné : 579 fois ()
    L'Estimation du récit : Not Bad

    [ écrire le rappel ]

    [ les rappels des touristes - une principale page ]


    © le Repos dans la Sandre 2004-2009. À la réimpression des documents installé sur le site, l'hyperréférence directe sur le Repos dans la Sandre est strictement obligatoire