la Sandre, la Crimée. Le repos dans la Sandre  
HOME • LES RAPPELS КЛрЂРК+- •  LA RECHERCHE RU EN BY ES FR UA DE    
le repos dans la SANDRE
  • les Saisons et le public
  • le Transport, le logement, l'alimentation
  • la Nature et les réserves naturelles
  • de l'histoire de la Sandre
  • la Sandre
  • le bourg le Nouveau Monde
  • Gai, Maritime,
  • Kopsel' et le cap de Meganom
  • la Vallée Solaire
  • les Plages et les parcs. Naturizm
  • la Sécurité et l'hygiène
  • les Distractions
  • l'Industrie vinicole, vinolechenie
  • le Prince de L. S de Golitsyn
  • le Raisin, le vin et la santé.
  • les attributs De vin
  • l'Exportation de la vin et le raisin
  • le Calendrier des fêtes
  • le tourisme De piéton. Les rochers
  • Dajving et le sport nautique
  • le tourisme De cheval, la bicyclette
  • les jeux De rôle, pejntbol
  • le Lien, la communication
  • les services Bancaires, l'argent
  • les Conseils aux autotouristes
  • la Carte de la Sandre
  •  
    cela inteesno


  •  
    les sanatoriums de la SANDRE
  • le Sanatorium ' le Vol '
  • le Sanatorium ' le Faucon '
  • le Sanatorium MO de l'Ukraine
  • le Sanatorium des Forces aériennes
  • le Pensionnat ' le Diamant '
  • le Pensionnat ' Stellaire '
  • ' De Lvov '
  • le Pensionnat ' le Nouveau Monde '
  • le Pensionnat ' le Zénith '
  • la Base du repos ' le Lever '
  • la Base du repos ' Ikar '
  • la Base du repos ' le Nouveau Monde '
  • DOL ' l'Olympien '
  • la Chambre d'enfant b/o ' Courageux '
  •  
    cela inteesno








  •  
    la carte
    ru - by - es - en - ua - de - fr
     
    $, €, RUR, le temps dans la Sandre


     

    le Bastion. Nous sommes restés sont très contents de l'hôtel

    la Disposition :

    À l'aéroport nous ont rencontré et ont déposé très vite à l'hôtel, avec la faible brise allaient, parfois il y avait zhutkovato par les serpentins cela, mais uspakaivalo ce que le conducteur Vitaly (merci immense séparé à lui) connaît sur le bout des doigts le chemin. L'hôtel lui-même me semblait très avec succès rapolozhen, premièrement sous la forteresse - un bel aspect, à deuxième tout au début du quai - où il y a à moins de peuple et comme plus tranquillement je dirais.

    Le territoire :

    Le territoire de l'hôtel au moins pas trop grand, par contre beaucoup ujunaja. Partout les fleurs, la verdure qu'est agréable à l'oeil. La piscine est le sauvetage après la plage très populeuse municipale. Beaucoup prijano après le déjeuner se plongeront dans l'eau fraîche de la piscine et se coucher à tenechke sur "=ш§шщ ёрё". La vérité regrette que par l'hôtel non predusmotrenny les serviettes de plage et matrasiki sur les couchettes.

    Le numéro :

    Nous vivions dans le corps № 2. Numéro 3 local 2 komnatnyj. Selon les montants pas trop grand, mais aux frais de certains detaly tels que kovrolin, les tableaux aux murs - confortable. Contrariait certes l'absence de la piscine, mais n'est pas fort)) la Nuit de la fenêtre est visible la forteresse illuminée - d'une très belle manière.

    Le service :

    Le personnel de l'hôtel a réjoui beaucoup de la relation. Mais si laisser par dessus quand même une grivnu ainsi en général privoshodit toutes les attentes. Les barmen à l'hôtel superskie, même à Moscou dans les bars ne pas trouver parfois tel compétent koktelej comme dans le Bastion.

    L'alimentation :

    L'alimentation à l'hôtel plut : est très bon et sans cérémonie, mais les petits déjeuners à mon avis un peu monotone, et on voudrait que vsetaki le menu de restaurant. Chez nous on payait seulement le petit déjeuner, mais puisque l'on ne voulait pas toujours partir de l'hôtel le soir, on voudrait excepté le chachlyk élégant que nibud' commander encore, et non demander chez les garçons de restaurant qu'il restait des plats du souper.

    Le sport :

    Pour le sport certes les possibilités il y a peu de, la table de tennis a réjoui, mais voici quant aux tables de billard est une terreur. Les tables les courbes, les queues en général les ondulés. Et pour telles tables 20 griven par heure à mon avis un peu trop.

    La mer/plage (g/l les lignes) :

    On regrette certes que le Bastion n'a pas de plage personnelle, nous bronzions sur la plage payante, où il y a des couchettes et les parapluies... Là au moins quel cela la civilisation, sur simple municipal est simplement impossible de bronzer, tout à l'ami de l'ami sur les têtes sont encore entre ces gens les marchands différent marchent. Plus court terreur... Mais sur payant pour un demi-jour 2 couchettes, le parapluie et la petite table coûtait 20 griven.vpolne il est normal, par contre marchent là les garçons de restaurant chez qui on peut demander du thé vert ou encore qu'à cela)))) la beauté

    L'animation, la distraction :

    Il était très agréable d'écouter les soirs Alexeï et Tatiana, qui chantaient par de belles voix vivantes)))

    En totalisant en général tout le susmentionné on veut dire que le repos a résulté le magique... Nous sommes restés sont très contents l'hôtel et la ville elle-même. Nous Espérons que ce voyage au Bastion non dernier :))


    l'Auteur : Julia
    Est installé : 9 12 2005
    Est examiné : 611 fois ()
    L'Estimation du récit : Top of All

    [ écrire le rappel ]

    [ les rappels des touristes - une principale page ]


    © le Repos dans la Sandre 2004-2009. À la réimpression des documents installé sur le site, l'hyperréférence directe sur le Repos dans la Sandre est strictement obligatoire